Chaque année, au printemps des milliers de journalistes et de professionnels du vin sillonnent le Bordelais à la découverte du nouveau millésime

 encore en barriques.Dans chaque lieu de dégustation une organisation immuable : des alignements de table, des « crachoirs », des « échantillons » du nouveau millésime et derrière la table le propriétaire ou maître de chai qui vient apporter au professionnel (futur acheteur) les éléments techniques sur le nouveau « bébé ».C’est exactement le principe de la dégustation du « Week-end des Grands Crus » destinée au grand public, avec le millésime juste mis en bouteilles et un millésime antérieur au choix du propriétaire.Les 2 000 visiteurs, venus souvent de très loin, prolongent ensuite la fête lors de dîners organisés dans les propriétés et de visites de chais.L’avis du pro : démarrer par les blancs de Pessac-Léognan frais et vifs, la rive droite (Saint-Emilion et Pomerol) enchaîner avec les « communales » du Médoc (Saint-Estèphe, Pauillac,
Margaux) et enfin se faire (très…) plaisir avec la douceur des Barsac et Sauternes.A découvrir sur le site dédié, la dégustation et les dîners passion dans les châteaux viticoles participants ainsi que les circuits dans les vignobles.